Inouïs Inuits (2019/2020)

« J'amène mon bâton de parole, et m'adresse aux étoiles. Je sais être seule pour entendre les aurores boréales ».  Joséphine Bacon, Un thé dans la toundra, 2013

 

  • 001
  • 002
  • 003
  • 004
  • 005
  • 006
  • 007
  • 008
  • 009

L’inuit qaujimajatuqangit (IQ) est une théorie de la connaissance porteuse de précieux enseignements sur la société inuite, la nature humaine et l’expérience, qui se transmet par la tradition orale d’une génération à la suivante. « Ilippunga » signifie : J‘ai appris. La connaissance s’acquiert et se propage par l’observation, la patience, la pratique et l’expérience. C’est une connaissance constituée au fil du temps, en compagnie des anciens, sur une même terre, l"Inuit nunaat", la terre des Inuits.  Elle englobe tout, du paysage à l’écologie, en passant par les saisons, le climat, les ressources et les liens qui unissent tous ces éléments. Elle vise l’harmonie de l’environnement et de la collectivité, et le mieux-être de la société. Six concepts essentiels guident l’apprentissage et le comportement des Inuits, ainsi que leurs liens avec les animaux de l’Arctique : la protection de l’environnement, le traitement des femmes, des enfants et de la famille, la transmission des croyances, des récits et de la spiritualité inuits. La culture inuit est une " culture du peu", fruit d'une grande ingéniosité.