0
0
0
s2sdefault

Les Noirs (2009-2010)

« Il faut respecter le noir ; il ne plaît pas aux yeux et n’éveille aucune sensualité ; il est agent de l’esprit ».
Odilon Redon, 1913

 

  • 001
  • 002
  • 003
  • 004
  • 005
  • 006
  • 007
  • 008
  • 009
  • 010
  • 011
  • 012
  • 013
  • 014
  • 015
  • 016
  • 017
  • 018
  • 019
  • 020

Dès le début de ma pratique du dessin, j’ai de suite eu une affinité particulière avec le stylo bic. J’apprécie particulièrement ce médium, car il glisse aisément sur le papier et offre une très grande liberté d’expression. Sa texture et la différence de ses rendus en terme de lumière se rapprochent subtilement de la gravure. En 2009, j’ai composé mes premières créations dessinées en m’inspirant des Maîtres anciens et de leurs estampes (Dürer, Schongauer, Gustave Doré, Bresdin, Kubin).

Tous ces dessins tentent de sonder les abysses de l’âme humaine : ses passions, ses contradictions, ses frictions, ses émotions.

Techniquement, j’ai varié les couleurs, utilisant le stylo bic noir, bleu, rouge et vert. Puis, j’ai ajouté de l’encre de chine, des encres et de la gouache.